DTMotif très fréquent de consultation aux urgences, le diagnostic étiologique d'une douleur thoracique doit d'abord éliminer un syndrome coronarien aigu. L'infirmière d'accueil qui reçoit le patient doit alors réaliser un ECG sans tarder et le montrer aussitôt à un médecin du service des urgences. Selon que celui-ci montre ou non des anomalies en rapport avec un possible SCA, le patient sera ou non installé immédiatement en zone de soin pour un examen médical. La démarche diagnostique est relativement bien codifiée et ne présente pas de difficulté en cas de douleur thoracique typique avec un ECG perturbé. La situation est plus compliquée si l'ECG ne permet pas de trancher. Il ne faut pas méconnaître 3 diagnostics différentiels que sont la péricardite, l'embolie pulmonaire et la dissection aortique. Dans tous les cas, le dosage répété de la troponine (H3, H6, voire H12) et la répétition des ECG permettront d'écarter ou de confirmer le SCA.

Nous présentons ici un diaporama rappelant la démarche diagnostique devant une douleur thoracique aux urgences:douleur thoracique aux urgences